Auteurs

Jean Gabin Ntebutse

Université de Sherbrooke

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Charles Bourgeois

Université de Sherbrooke 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Résumé court

Bien qu'il semble y avoir un large consensus sur la prégnance des technologies numériques de type web 2.0 dans la vie des élèves adolescents, il existe une certaine controverse au sujet du développement de la compétence numérique induit par l'usage de ces technologies. D'un côté, on a un discours ambiant et des écrits qui vantent la maîtrise de ces technologies par les jeunes et, de l'autre côté, une remise en question de ce point de vue jovialiste par les résultats de recherches empiriques. Qu'en pensent les enseignants? À travers les résultats d'une recherche qualitative menée auprès de 16 enseignants du secondaire, sont exprimées, d'une part, des préoccupations sur les dimensions éthique, cognitive et technologique de la compétence numérique des élèves et d'autre part les préoccupations à l'égard de leur rôle dans le développement de ladite compétence numérique.

 

Mots clés

Préoccupations; compétence numérique; enseignants du secondaire; élèves

 

Résumé long

Introduction

Il est de notoriété publique que les technologies numériques de type web 2.0 teintent considérablement l'univers quotidien de la vie des jeunes, à telle enseigne qu'elles induisent chez eux le développement d’une culture numérique (Fluckiger, 2008; Lardellier, 2006). Elles offrent aux jeunes des environnements d’apprentissage attrayants qui brouillent les frontières entre l'éducation formelle et l'éducation informelle (UNESCO, 2011) et tendent à faire tomber les frontières institutionnelles classiques entre la maison, l'école et les loisirs (Furlong et Davis,

2012; Lai, Khaddage et Knezek, 2013). Si on peut parler d'un large consensus autour du fait que les jeunes ont un rapport très étroit avec les technologies numériques de type web 2.0, il existe cependant une certaine controverse au sujet du développement de la compétence numérique induit par l'usage de ces technologies par les jeunes. D'un côté, on a un discours ambiant et des écrits qui vantent la maîtrise de ces technologies numériques par les jeunes. Ainsi, ces jeunes seraient des digital natives par opposition aux autres qui seraient des digital immigrants (Prensky, 2001; Prensky, 2010), ils auraient la capacité de faire plusieurs choses à la fois (multitasking) (Anderson et Rainie, 2012). De plus, l’école serait déphasée par rapport à leurs besoins (Prensky, 2001; Oblinger et Oblinger, 2005; Dede, 2005) et les problèmes d’intégration des TIC seraient résolus lors de l’arrivée des digital natives dans les écoles comme formateurs (Prensky, 2006).

 

De l'autre côté, plusieurs auteurs remettent en question cette vision idyllique de la compétence numérique des digital natives tant au niveau théorique qu’empirique (Bennet, Maton et Kervin, 2008; Selwyn, 2009; Hargittai, 2010; Nasah, Da costa, Kinsell et Seok, 2010; Li et Ranieri, 2010; Guichon, 2012; Calvani, Fini, Ranieri et Picci, 2012). Au cœur de leur argumentaire se trouve posée notamment la question de l'hétérogénéité du portrait des digital natives (par exemple l'influence des facteurs socioéconomiques et culturels).

 

Cette controverse offre l'opportunité d’entreprendre des recherches auprès des différents acteurs impliqués dans la formation pour contribuer à apporter un éclairage dans le débat. La recherche en cours financée par le FRQSC et visant à explorer les croyances des enseignants à l'égard de la compétence numérique des élèves, s'inscrit dans cette logique. La présente communication présente les résultats provisoires de cette recherche relatifs aux préoccupations de 16 enseignants entourant le développement de la compétence numérique des élèves. Les données, collectées par la méthode de l'entrevue dirigée, ont été analysées selon la démarche de l'analyse thématique (Paillé et Mucchuelli, 2012). Les résultats dégagentdes préoccupations à la fois à l'égard de la compétence numérique des élèves ainsi que du rôle qu'ils se voient jouer à l'égard du développement de ladite compétence numérique.

 

Concernant les préoccupations à l'égard de la compétence numérique, elles sont soulevées au niveau des dimensions cognitive, éthique et technologique. Au niveau éthique, c'est surtout la faible prise de conscience des enjeux socioéthiques de la part des élèves qui est citée. Ces enjeux concernent entre autres la cyberintimidation, la protection de la vie privée et le plagiat. Au niveau cognitif, on note l'impact négatif de l'instantanéité liée à l'usage de ces technologies sur les habiletés cognitives de haut niveau comme la planification et l'évaluation dans la recherche de l'information. Au niveau technologique, si les enseignants reconnaissent que les élèves maîtrisent les technologies liées au divertissement et à la communication, ils relèvent des lacunes concernant la maîtrise du fonctionnement des logiciels d’apprentissage.

 

D'autre part, les enseignants expriment des préoccupations à l'égard du rôle qu'ils doivent jouer dans le développement de la compétence numérique. S'ils sont conscients du rôle central qu'ils doivent jouer, ils se considèrent mal préparés et expriment des besoins tant au niveau de la formation initiale qu'au niveau de la formation continue. Les résultats vont inspirer les acteurs de la formation tant des enseignants que des élèves quant aux stratégies à mettre en place pour répondre aux préoccupations exprimées.

 

Références bibliographiques      

Anderson, J.Q. et Rainie, L. (2012). Millennials will benefit and suffer due their hyperconnected lives. PEW and Internet American Life Projet. Repéré à : http://www.pewinternet.org /files/oldmedia/Files/Reports/2012/PIP_Future_of_Internet_2012_Young_brains_PDF.pdf

 

Bennett, S., Maton, K. & Kervin, L. (2008). The 'digital natives' debate: A critical review of the evidence. British Journal of Educational Technology, 39(5), 775-786.

 

Calvani, A., Fini, A., Ranieri, M. et Picci, P. (2012). Are young generations in secondary digitally competent? A study on Italian teenagers. Computers and Education, 58 (2), 797-807.

 

Dede, C. (2005). Planning for neomillennial styles: implications for investments in faculty and technology. Dans D. Oblinger et J. Oblinger (dir..), Educating the Net Generation (p.15.1-15.22). Boulder, Co: EDUCAUSE.

 

Fluckiger, C. (2008). L'école face à l'épreuve de la culture numérique des élèves. Revue française de pédagogie, 2(163), 51-61.

Furlong, J et Davis, C. (2012). Young people, new technologies and learning at home: taking context seriously. Oxford Review of Education, 38 (1), 45-62.

 

Guichon, N. (2012). Les usages des TIC par les lycéens - déconnexion entre usages personnels et usages scolaires. Revue Sciences et Technologies de l´Information et de la Communication pour l´Éducation et la Formation, 19, 1-18.

 

Lai, K.W., Khaddage, F. et Knezek, G. (2013). Blending student technology experiences in formal and informal learning. Journal of Computer Assisted learning, 29, 414-425.

 

Lardellier, P. (2006). Le pouce et la souris. Enquête sur la culture numérique des adolescents. Saint-Amand-Montrond: Fayard.

 

Prensky, M. (2001). Digital natives, digital immigrants Part 1. On the Horizon, 9 (5), 1-6.

Li, Y. et Ranieri, M. (2010). Are digital natives digitally competent? A study on Chineese teenagers. British Journal of Educational Technology, 41 (6), 1029-1042.

 

Nasah, A., Da Costa, B., Kinsell, C. et Seok, S. (2010). The digital litteracy debate : an integration of digital propensity and information and communivation technology. Educational Technology Research and Development, 58 (5), 531-555.  

 

Oblinger, D.G & Oblinger, J.L. (2005). Educating the net generation. Louiville, CO: Educause. Répéré à: http://www.educause.edu/research-and-publications/books/educating-net-generation.

 

Paillé, P. et Mucchielli, A. (2012). L'analyse qualitative en sciences humaines et sociales. Paris: Armand Colin.

 

Selwyn, N. (2009). "The digital native-myth and reality". Aslib Proceedings, 61(4), 364-379.

UNESCO. (2011). TIC UNESCO : Un référentiel de compétences pour les enseignants. Paris: UNESCO.         

 

 

 

0
0
0
s2sdefault
01 UdeS 02 teluq 03 laval 05 Uquam 04 UdeM