Auteur

Marcelo Maina

TÉLUQ

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  

Résumé court

 

Cette expérience porte sur l’exploration de nouvelles façons de concevoir des scénarios d’apprentissage étendus au moyen d’un CLOM (cours en ligne ouvert et massif) associé à une communauté virtuelle. Cette initiative découle du projet européen EPNET qui vise la promotion et l’adoption du portfolio numérique par la création d’un réseau d’experts, de chercheurs et d’utilisateurs. Le CLOM sur le portfolio numérique propose des pédagogies novatrices mises à l’échelle pour l’apprentissage massif, en se concentrant sur l’apprentissage technologiquement échafaudé et autorégulé et en intégrant les dernières notions sur l’apprentissage social. Enfin, l’expérience sert d’élément de synergie entre le CLOM et le réseau dédié.

 

Mots clés

 

Apprentissage autorégulé; CLOM; portfolio numérique

 

 

Résumé long

 

Introduction

Même si le mouvement autour des CLOMs reconnaît que la diffusion du cours Connectivism and Connective Knowledge de Siemens est un moment fondateur, il est admis que les cours du type AI Stanford (ou xCLOMs) ont attiré l’attention et eu des répercussions à l’échelle mondiale. La présentation de méthodes pédagogiques traditionnelles sous de nouvelles formes constitue la critique la plus souvent formulée sur les xCLOMs. Toutefois, la réaction du mouvement autour des CLOMs met l’accent sur leur capacité d’adaptation. Les variantes des CLOMs fournissent des solutions originales qui rendent floues les frontières entre les formes traditionnelles de l’éducation et les nouvelles possibilités offertes par l’ubiquité des technologies. L’exploration de nouvelles formules illustrent le cas, comme l’intégration d’un CLOM dans une approche mixte d’enseignement supérieur (Griffiths, Nov. 3, 2014) ou l’adoption d’une approche de classe inversée, où un CLOM comprenant des conférences vidéo, des exercices et des jeux-questionnaires complète un cours en enseignement secondaire (Najafi, Evans, & Federico, 2014).

 

La nouvelle réalité dans laquelle les CLOMs évoluent impose un effort de compréhension des motivations et des besoins réels des participants. Un grand nombre de participants déclarent s’inscrire parce qu’ils s’intéressent à des unités de contenu concrètes. Ils ont fait ce choix parce qu’ils souhaitent développer des compétences spécifiques ou approfondir des connaissances générales. Ils n’ont pas tous l’intention de terminer le cours ou ils ne cherchent pas à obtenir un certificat. Le rapport de Haggard et al. (2013) révèle la diversité des intentions des personnes s’inscrivant à un CLOM. L’analyse statistique du comportement des participants a permis de faire ressortir quatre profils distincts : l’auditeur, le dégustateur, le décrocheur et le persévérant. Les critiques des CLOMs qui mettent l’accent sur le taux élevé de décrochage (de 90 à 93 % de participants inscrits) sont remises en question par des auteurs qui expriment leur désaccord sur l’application d’analyses et d’arguments valables pour des contextes éducatifs plus traditionnels et différents de ceux des CLOMs.

 

Quelques conclusions préliminaires permettent d’affirmer que les CLOMs et le déroulement de l’éducation ouverte nécessitent une remise en question profonde de la façon dont l’offre de formation est conçue, diffusée, évaluée... et explorée.

 

L’exploration des moyens de transformation de l’offre de formation

Le projet EPNET (http://www.eportfolio.eu) vise à promouvoir l’utilisation du portfolio numérique, l’échange de pratiques et la recherche selon différents acteurs. Le portfolio numérique est considéré comme un atout pour différentes parties prenantes comme les enseignants, les employeurs, les administrateurs gouvernementaux et les organisations professionnelles. Mais le projet tient aussi compte du point de vue personnel et des différents moments d’une trajectoire individuelle, où le portfolio est présent à l’étape des apprentissages formels, à une étape postérieure pour soutenir le développement professionnel et à l’étape de transition entre les deux.

 

Dans le cadre de cette initiative, nous avons conçu une formation de type CLOM, qui est composée d’une série de modules d’apprentissage autorégulé (Zimmerman, 1998). La formation que nous proposons comprend sept modules indépendants visant à transmettre des connaissances conceptuelles et instrumentales permettant d’élaborer une stratégie d’utilisation, ainsi qu’une solution d prototype d’un portfolio numérique permettant d’atteindre des objectifs individuels ou institutionnels. Les modules comprennent des activités qui lient la théorie à la pratique (Milligan & Littlejohn, 2014). Nous avons utilisé divers médias pour présenter le contenu conceptuel, dont des vidéos, des présentations en ligne, du contenu interactif et des lectures. Chaque activité est accompagnée d’exemples de diverses situations et de cas. Nous avons suivi les principes de l’échafaudage pédagogique adaptés à l’apprentissage en ligne au moyen d'instruments de soutien. Pour faciliter la réalisation de la plupart des activités, nous fournissons des lignes directrices détaillées et des modèles ou gabarits. En vue de susciter le sentiment d’appartenance du participant et de soutenir sa motivation, nous invitons celui-ci à définir ses objectifs personnels dans le CLOM, à choisir le nombre de modules qui lui convient et le rythme auquel il souhaite faire ses apprentissages.

 

Les modules sont déposés sous forme de CLOM sur la plateforme EMMA, qui a été créée dans le cadre du projet européen homonyme (http://www.europeanmoocs.eu). Ce CLOM découle d’un effort plus important déployé dans le cadre du projet EPNET, qui a établi un réseau de personnes intéressées et qui interagissent dans le portail Europortfolio (europortfolio.eu) et un ensemble de sous-groupes qui parlent la même langue. Nous avons proposé un environnement qui relie l’espace d’apprentissage (CLOM) au réseau de l’Europortfolio. L’objectif de l’environnement du réseau est d’assurer en permanence des espaces de débat, des dossiers pour le partage des productions des participants, une liste de contacts avec des profils numériques associés et des fonctionnalités pour soutenir l’interaction sociale : un flux RSS pour avertir les participants de l’ajout de contenu, des notifications de nouveaux messages transmis à des groupes d’intérêts, etc. Une fois qu’une personne est inscrite au CLOM et devient membre du réseau Europortfolio, elle peut bénéficier de contributions des participants précédents et contribuer à son tour au développement de la communauté par la publication de ses propres productions et le partage de ses idées.

 

Références bibliographiques

Dron, J. et Anderson, T. (2014). Teaching crowds: Learning and social media. Athabasca, CA: AU Pres.

 

Griffiths, R. (2014, 3 nov.). MOOCs in the classroom? Results from a controlled study of blended MOOCs in public universities. Récupéré de http://www.educause.edu/events/eli-webinar- moocs-classroom/2014/moocs-classroom-results-controlled-study-blended-moocs-public-universities

 

Haggard, S., Brown, S., Mills, R., Tait, A., Warburton, S., Lawton, W. et Angulo, T. (2013). The Maturing of the MOOC: Literature review of massive open online courses and other forms of online distance learning (BIS research paper n. 130). Department for   Business, Innovation and Skills, UK Gov. Récupéré dehttps://www.gov.uk/government/uploads/system/uploads/attachment_data/file/240193/13-1173-maturing-of-the-mooc.pdf

 

Hew, K. F. et Cheung, W. S. (2014). Students' and instructors' use of massive open online courses (MOOCs): motivations and challenges. Educational Research Review, 12, 45-58. doi:10.1016/j.edurev.2014.05.001

 

Milligan, C. et Littlejohn, A. (2014). Supporting professional learning in a massive open online course. The International Review of Research in Open and

 

Distributed Learning, 15(5).Récupéré de http://www.irrodl.org/index.php/irrodl/ article/view/1855/3071

 

Najafi, H., Evans, R. et Federico, C. (2014). MOOC integration into secondary school courses.The International Review of Research in Open and Distributed Learning, 15(5). Récupéré de http://www.irrodl.org/index.php/ irrodl/article/view/1861/3098.

 

Zimmerman, B. J. (1998). Developing sef-fulfilling cycles of academic regulation: An analysis of exemplary instructional model. Dans D. H. Schunket B. J. Zimmerman (eds.), Self-regulated learning: From teaching to self-reflective practice (p.1-19). New York, NY: Guilford Press.

 

0
0
0
s2sdefault
01 UdeS 02 teluq 03 laval 05 Uquam 04 UdeM